Accéder à mon espace | Nous contacter | Espace presse | S'abonner au Flash Email | Adhérer à la SFSP

 

Pratiques de prévention antipaludique dans les zones périurbaines de deux districts sanitaires du Burkina Faso

Résumé en Français

Introduction : La prévention du paludisme constitue un axe prioritaire pour le contrôle de ce fléau au Burkina Faso. Méthodes : Au cours d’une étude transversale réalisée en juillet et en août 2011, les pratiques de prévention antipaludique des populations des zones péri-urbaines des districts sanitaires de Bogodogo et de Boulmiougou, de la ville de Ouagadougou, ont été étudiées. Résultats : Au total, 180 chefs de ménages, 192 mères d’enfants de moins de cinq ans et 30 femmes enceintes ont été enquêtés. Pour 86,7 % chefs de ménage, 92 % des mères d’enfants de moins de cinq ans et 96,5 % des femmes enceintes interrogées, la piqûre du moustique représente le principal mode de transmission du paludisme. Selon les déclarations, un plus grand nombre d’enquêtés ont préféré les serpentins fumigènes aux moustiquaires la nuit précédant l’enquête. Discussion : Les contenus de communication en matière de lutte contre le paludisme et les moyens de prévention devraient prendre en compte les réalités sociodémographiques et les habitudes de vie des groupes de population tels que ceux vivant dans les sites de notre étude.

English abstract

Introduction: Malaria prevention constitutes a key strategy to control this disease in Burkina Faso. Methods: A cross-sectional study conducted in July and August 2011, assessed malaria prevention practices of populations of peri-urban zones of the Bogodogo and Boulmiougou health districts of the city of Ouagadougou. Results: A total of 180 household heads, 192 mothers of children under the age of 5 years and 30 pregnant women were surveyed. For 86.7% household heads, 92% of mothers of children under the age of five years and 96.5% of pregnant women, mosquito bites represented the main mode of transmission of malaria. The majority of survey subjects reported a preference for mosquito coils rather than mosquito nets on the night preceding the survey. Discussion: The content of malaria prevention communication must take into account sociodemographic realities and lifestyles of population groups, such as those living in peri-urban regions.

Santé publique n°5, septembre-octobre 2014 | p. 679 à 684 | publié le 16 décembre 2014

ACTUALITÉ

 x 

Ce site utilise des cookies pour assurer l'authentification des internautes, mais également pour réaliser des statistiques de visites.